A l’occasion d’un entretien sur la taxe d’apprentissage, Yves Cimbaro, directeur de FormaSup ARL et président d’ANASUP, nous livre sa vision de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur et de l’enjeu qu’il représente comme voie de performance pour rendre l’entreprise « formatrice ». Il revient également sur  l’évolution du mode de financement apportée par la « Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

Les enjeux de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur

« L’enjeu majeur des entreprises est celui des compétences à un moment où nos économies connaissent des changements de paradigme. De la capacité à répondre à ce défi d’adaptation dépendra leur réussite et leur performance« .

La formation des jeunes constitue une des composantes de cette réussite. Et l’apprentissage un formidable vecteur d’acquisition de ces compétences.

Le développement de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur sera le fer de lance de ce mouvement.

C’est pourquoi la taxe d’apprentissage des entreprises permet aux CFA du Supérieur :

  • d’accompagner les universités et les grandes écoles dans le développement de l’apprentissage comme mode de formation et d’insertion performants ;
  • de mettre à disposition des entreprises des formations pour les maîtres d’apprentissage ;
  • d’apporter un accompagnement individualisé des apprentis. Elle permet également de faciliter la transition vers des pédagogies innovantes qui remettent l’expérience au cœur de la formation ;
  • de faciliter la transition vers des pédagogies innovantes qui remettent l’expérience au cœur de la formation. 

Pour FormaSup ARL, le financement via la taxe d’apprentissage permet la pérennisation et l’amélioration de notre démarche Qualité, ainsi que la poursuite de notre politique de diversité et d’égalité des chances.

Une année de transition importante pour le financement des CFA

La « Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » réforme le mode de financement de l’apprentissage : elle va nous faire passer d’un co-financement Région / Entreprises à un financement au contrat. 2019 sera une année de transition importante, qui va préfigurer ce que sera la financement dans les années à venir.

Cette année sera donc la dernière où vous pourrait choisir l’établissement auquel vous souhaiter verser la taxe d’apprentissage. Pour vous aider à faire ce choix, nous mettons à votre disposition un guide et une infographie.

En nous versant votre taxe d’apprentissage, vous investissez dans les forces de demain pour votre entreprise ! Alors, on compte sur vous !