« J’ai trouvé la bonne voie », nous dit Jules, diplômé d’un Master 2 dans un établissement de formation partenaire de notre CFA. Cette parole à elle seule résume tout le potentiel de cette modalité d’études dans l’enseignement supérieur.  

Après le baccalauréat, Jules s’est inscrit en droit« presque par hasard, car il fallait s’inscrire quelque part ». Puis il découvre les formations en alternance lors d’un Salon de l’étudiant : « Je me suis rendu compte que les études ça ne me branchait pas du tout, donc il me fallait absolument de l’alternance ». Aujourd’hui Jules travaille depuis plusieurs années dans son entreprise d’apprentissage et s’épanouit professionnellement.

Les formations en apprentissage dans l’enseignement supérieur offrent ainsi de belles opportunités de professionnalisation pour les jeunes, mais restent relativement méconnues. Il semble que la principale source d’information soit le bouche à oreilles, via le réseau personnel ou professionnel : entourage, job étudiant, salon… Pour mieux communiquer sur ce type de formations, il apparaît donc essentiel de comprendre les portes d’entrées vers l’apprentissage et les motivations qui président à son choix.

Une voie de professionnalisation

Pour Jules, l’apprentissage a permis : « de trouver la bonne boîte et de caler ses études autour, au lieu de faire ses études et de caler l’environnement professionnel après ». D’autres anciens apprentis soulignent que choisir l’apprentissage, c’est aller sur le terrain et se confronter au réel du marché de l’emploi, tout en finançant ses études. L’expérience professionnelle et le mix théorie/pratique sont aussi autant d’atouts pour choisir ce type de formations.

Source : Enquête Apprentis Entrants 2018

Trouver une entreprise, le bout du tunnel ?

        Trouver une offre d’apprentissage en entreprise reste difficile :

En répondant à une annonce d’offre en apprentissage 26.5 %
Via l’accompagnement par l’établissement de formation22.1 %
Par candidature spontanée 16.6 %
Par votre réseau personnel16.4 %
Suite à un stage ou à un emploi temporaire 11.4 %
Autre 4.3 %
En étant accompagné par une autre structure 2.8 %

Enquêtes Apprentis entrant en formation en 2018

Moyens utilisés pour trouver l’entreprise de formation

        Les démarches d’accompagnement de l’établissement de formation demeurent facilitantes comme en témoigne Louise, ancienne apprentie : « La tutrice pédagogique nous écoutait (…) elle nous a vraiment guidés dans les recherches, dès qu’il y avait une offre elle nous disait : tiens postule ça pourrait t’intéresser. »

        Accompagner l’étudiant dans ses démarches pour trouver la bonne entreprise, celle qui correspond à son projet professionnel est donc un véritable enjeu. Ce qui demande à l’école de connaître aussi bien l’apprenti que l’entreprise et d’intervenir à différents niveaux : transmettre des offres, se positionner en interface candidat/entreprise, accompagner les jeunes dans les techniques de recherche d’offre et dans leurs candidatures (candidature spontanée, CV, stratégie de recherche, simulation d’entretien), organiser des sessions de recrutement avec des entreprises…

Ecole/Entreprise/apprenti, un trio gagnant

Trouver sa voie pour l’apprenti n’est pas toujours un chemin linéaire. Il a particulièrement besoin de soutiens pour construire son projet de formation en amont et tout au long de son apprentissage, mais aussi pour décrocher une mission en apprentissage. A ces conditions, l’apprentissage est un vecteur de réussite ou comme le dit si bien Jules : « L’apprentissage, ça permet de gagner en expérience et d’arriver avec de l’avance, parce qu’à la fin de ton diplôme tu as ton petit bagage qui va bien. »